L’air du cantal réussit aux filles.


Publié le 4 décembre 2006 20:32 - Dans :

Ce week end les filles se déplaçaient à Aurillac pour jouer le match en retard contre le BAAG. Un match qui s’annonçait difficile à cause des inquiétudes au niveau de la forme physique des Issoiriennes. Le groupe jongle en ce moment entre les blessées et les malades. Les entraînements de la semaine n’ont pas été très productifs avec quatre filles mardi et six jeudi.

Les inquiétudes vont vites se confirmer avec une équipe d’Issoire qui ne rentrent pas dans le match. Les filles montrent en attaque un jeu lent et statique et de l’autre coté du terrain une défense sans agressivité, sans aides, sans écrans de retard… Les locales vont alors complètement dominer le premier quart sans trop de problèmes. Seule Marion ROCACHER malgré son état physique arrive à trouver des solutions. (22-15)

Le deuxième quart recommence sur les mêmes bases avec un score qui évolue rapidement à 27-17 à la treizième minute. Les filles vont se reprendre et commencer à revenir dans le match grâce à une défense qui a retrouvé ces valeurs. Isabelle Pomel et Florence Tixier mettent du rythme , ce qui à pour effet de réveiller le groupe. Les Issoiriennes infligent un 11-0 à une équipe d’Aurillac qui n’arrive plus à trouver de solutions. Les filles rentrent aux vestiaires avec un point d’avance. (27-28)

Dans le troisième quart, les Issoiriennes reviennent avec le bon visage de l’équipe et continuent à maintenir une grosse pression défensive ce qui a pour effet de limiter l’attaque d’Aurillac à six points. En attaque, les filles retrouvent une variation dans le jeu ce qui permet à Laëtitia Bertin de marquer 7 points alors que jusque là elle avait été limitée à 2 et de placer des séquences de jeu rapide avec Julie Roux à la conclusion. (33-43)

Sachant que les fins de match sont toujours difficiles contre cette équipe, les Issoiriennes continuent à imposer le rythme afin de pouvoir se mettre à l’abri d’un retour adverse. La presse adverse ne gène pas les filles qui gèrent la fin du match tranquillement. L’écart monte alors à dix huit points. A 55-38 à quarante secondes de la fin, un petit relâchement défensif permet aux cantaliennes de limiter la casse.(43-55)

Malgré les problèmes physiques qui ne permettent pas de travailler le collectif aussi bien offensif que défensif à l’entraînement, celui ci étant travaillé pendant les matchs, les Issoiriennes ont montré ce week end encore qu’elles ont des ressources et un groupe sur qui il faudra compter dans ce championnat.

ISSOIRE bat BAAG 55 à 43 (15-22, 13-5, 15-6, 12-10).

Les points : Céline PRAZAK ( 4 ) Julie ROUX ( 6 ) Françoise ROSSI ( 0 ) Florence TIXIER ( 4 ) Marion ROCACHER ( 7 ) Amélie SAVIGNAC ( 2 )
Laetitia BERTIN ( 15 ) Emilie REDON ( 6 ) Isabelle POMEL ( 11 )

Les commentaires sont fermés.