Le sport n’a pas de frontière


Publié le 20 novembre 2019 16:56 - Dans : ,

Ce samedi 16 novembre, deux familles des structures d’accueil Léo Lagrange ainsi que 5 jeunes hommes ont participé à un match de basket à Issoire. Les enfants étaient invités à découvrir ce sport en regardant jouer les U11, jeunes filles d’Issoire de 10 et 11 ans.

Revenons sur ce qui a permit ce temps de partage. Depuis quelques semaines, des cadres de l’Association Léo Lagrange, passionnés de basket, ont pris contact avec Margot JAURET, responsable basket santé à la Ligue de Basket de la région AURA. C’est avec cette dernière que des rencontres ont eu lieu sur Saint Beauzire. Afin de soutenir ce projet, un des bénévoles à l’Union Sportive Régionale Léo Lagrange a été missionné par Myriam CHOMAZ, Cadre d’Etat au sein de cet organisme.

Un projet est né lors de ces rencontres : permettre aux enfants et aux jeunes des structures de St Beauzire de découvrir ce sport. Et pour ce, aller regarder des matchs.

Margot JAURET avait la mission de contacter les clubs de Brioude et d’Issoire. Celui d’Issoire a tout de suite répondu favorablement au projet. Le bénévole de l’URSLL a donc pris contact avec Sylvie MOIROUX du Club de Basket d’Issoire. Et la rencontre du 16 novembre s’est mis en place.

Restait à accompagner ces familles et jeunes sur Issoire. Trois bénévoles de la LOCO se sont portés volontaires. Mylène, Didier et Mojtaba. Celui-ci est un ancien des structures qui a obtenu le statut de réfugié. Il habite le territoire et souhaite participer comme bénévole aux actions qui sont mises en place sur le territoire.

Ce fut un superbe temps de partage avec le club d’Issoire. Après le match, Sylvie a proposé un temps où, enfants et jeunes, se sont essayés à mettre des paniers. Le temps d’échange s’est terminé par le partage du goûter apprécié de tous. Merci aux dirigeants de ce club de basket d’Issoire qui ont manifesté à travers cette action que le sport n’a pas de frontière.

D’autres rencontres ont été programmées et ce projet devrait se poursuivre. La fille aînée d’une des familles souhaite faire partie de ce club. Il faut dire qu’elle s’est sentie tout de suite intégrée. Elle n’a pas participé au match des tribunes, mais au sein de l’équipe ! Un des jeunes hommes a fait part également de son désir de faire du basket. Rendez-vous a été pris pour venir voir jouer l’équipe des séniors.

Les commentaires sont fermés.